Le Ghana exhorte les pratiques minières plus équitables

17 avril 2019

Le premier chef d’État africain à s’adresser à la Conférence de l’INDABA en février 2019, le Président Afuko-Addo du Ghana a établi une vision pour l’exploitation minière en Afrique qui comprenait des conditions de fiscalité et d’investissement plus justes, une place pour les capitaux locaux à investir , et des allocations pour ajouter de la valeur en aval.

L’Afrique handicapé dans les négociations avec les compagnies minières par l’instabilité politique, les mauvaises réputations et parfois les représentants incompétents ou corrompus, le Président ghanéen a exhorté le secteur minier à redresser des siècles d’exploitation et à travailler avec les africains, les gouvernements ainsi que les communautés à construire des contrats et des régimes fiscaux beaucoup plus équitables (Article courtesy of Australia’s Paydirt) . Cliquer ici pour télécharger l’article