Retour au Zimbabwe : comment construire une démocratie africaine

27 janvier 2018

Après le coup d’état militaire qui a conduit à la démission du président du Zimbabwe, Robert Mugabe, les pays africains se débattent avec ce que la « démocratie » signifie pour eux. Les analystes politiques et les commentateurs occidentaux ont été les pionniers des catégories de l’État « raté », « faible », « fragile » et « effondré ». Cette manière largement acceptée de catégoriser les États signifie que la plupart des Occidentaux ne comprennent pas les différentes formes qu’un État « fort » prend dans les divers contextes socio-politiques du continent africain. Cliquer ici pour télécharger l’article